LIVE

The Volunteered Slaves - Jazz sur son 31 - Toulouse

17 octobre 2020

avec Geraldine Laurent - Jazz dans les Prés - Normandie

5, 6 et 7 novembre 2020

The Volunteered Slaves - Le 360 Paris Music Factory - Paris 18

28 novembre 2020

The Volunteered Slaves - Fondation BNP au Trianon
80 Bd de Rochechouart 75010 Paris

22 mars 2021

- - -

 

LISTEN

Ripcord.jpg
2 WatersplashArtist Name
00:00 / 04:03
Artero Vaudoo.jpg
EstelutsiArtist Name
00:00 / 04:04
Slaves-Breakfast.jpg
Melina-Tobiana-Album.jpg
01 God or you motherMelina Tobiana 4tet
00:00 / 04:14
Slaves-The-Day-After.jpg
Rock it masterArtist Name
00:00 / 05:21
Babylone 22 08Artist Name
00:00 / 04:32
 
 

LAB

 

LIFE

Emmanuel Duprey est un chasseur d'ondes.

C'est dans le ventre de sa mère accordéoniste qu'Emmanuel Duprey prend goût aux ondes sonores et aquatiques qui passent par le corps.

Il fait ses études de piano classique au Conservatoire National de Caen. On le dit peu académique et trop "percussif" : normal, il rêvait d'être batteur. Jazz sous les Pommiers n'est pas loin, il y jouera plus tard. A 20 ans il crée la surprise à la tête de la formation "Le Petit Marcelot" pour laquelle il arrange dans une lecture Jazz le répertoire des chansons traditionnelles Normandes. 

Puis il décide d'étendre son clavier jusqu'à Paris et reçoit au passage le prix d'interprétation soliste aux Trophées du Sunside. Le jour, il arpente l'American School où il nourrit son appétit pour l'harmonie, la composition et la direction d'orchestre. La nuit, il devient l'un des meneurs des "Nuits Blanches", nouveau rendez-vous phare du Petit Opportun. Il y retrouve les Lelann, Belmondo, Goubert, El Malek... et rencontre Olivier Temime et Jérome Barde qui l'enjoignent de rejoindre "The Volunteered Slaves".​

C'est le début d'une aventure musicale funk et folle, qui l'enmènera de Marciac à Gaboronne, en passant par le festival de Calvi. Il devient un habitué du New Morning et du Duc des Lombards, qui ondule chaque mois au rythme des Volunteered Slaves Organic Party. Il y trépigne et trépasse au Fender Rhodes, quand il ne s'enferme pas pour composer les titres de "Breakfast in Babylone", "The Day After" et "Ripcord".

duprey_emmanuel_Barthod.jpg

En chemin, il croise la route de Patrick Artero qui lui jette un sort. Ensemble, ils composent l'album Vaudoo consacré par une Victoire du Jazz. Il partage aussi l'affiche avec le non moins sorcier Emmanuel Bex, dans un insolite duo de piano sur leur terre natale de Caen. 

Il croise aussi la voie de Elizabeth Kantomanou, Meliana Tobiana ou encore Julie Ericksen avec qui il se produit sur scène. Ce sont des voix qu'il entendra d'ailleurs pour orchestrer l'album "Ripcord", avec notamment celle du slammeur Alonymous et de la chanteuse Kiala Ogawa.

Poussé par les ondes analogiques des synthétiseurs, il cherche aujourd'hui à élargir le spectre de l'improvisation avec de nouvelles matières, textures et rythmiques. Il travaille notamment à l'écriture d'un projet très personnel, à découvrir prochainement.

Emmanuel Duprey a d'autres obsessions que celle de la musique. Non content d'être un keyboarder, il est aussi un insatiable surfboardeur qui va chercher son bonheur du Nord Cotentin au Sud de la Californie. En surf comme en jazz, il s'agit de manier l'art du déséquilibre ou de "la rigueur dans l'errance". Parisien à l'année, il se console sur son skate ou sa slackline qu'il aimerait traverser entre 2 sommets...

 
Donnez-nous plus de détails sur vous 

Merci pour votre envoi !